Il existe 400 variétés du café, mais que le café soit de l’arabica ou du robusta, leur principal composant actif : la caféine est le même (même si les mélanges 100% pur Arabica contiennent en moyenne 1,3% de caféine, soit deux fois moins que les mélanges de Robusta) et donc tous les cafés ont des effets bénéfiques.  

Le café ne dope pas seulement notre énergie, il atténue la sensation de faim (boire une tasse de café chaud, dès votre réveil, et une demi-heure avant de manger, peut réduire l'appétit de 35% sur l'ensemble de la journée), facilite la digestion, régule la glycémie et le transit, en luttant contre la constipation.

Boire du café peut donc être utilisé comme adjuvant des régimes, à une seule condition : en boire modérément !

Une demi-heure avant de passer à table, buvez un café fort et sucré, mais ne dépassez jamais 200 mg à 300 mg de caféine par jour soit deux à trois tasses ou cinq à six cafés.

Une consommation de café plus importante pourrait être nocive pour votre santé, et risquerait de provoquer l’effet inverse en vous faisant grossir.