Pendant le Ramadan, le lait maternel est-il assez nourrissant pour Bébé ?

Le lait maternel est-il moins nourrissant pendant la période de jeûne de la maman ? Comble-t-il les besoins quotidiens du bébé ?
 
Le lait maternel est nourrissant si le jeûne maternel est partiel. Le lait se fabriquera au détriment de la santé de la mère, plus que du nourrisson. Mais cela ne peut fonctionner que sur une courte durée, et si la mère compense exactement la nuit ce qu'elle aurait dû manger le jour.
 
Quels signes peuvent montrer que l’enfant n’est pas rassasié ?
 
Il demandera plus, il pleurera et voudra rester au sein, car c’est sa succion qui fait fabriquer plus de lait. Si on ne le laisse pas téter autant qu'il veut, si l'on ne cesse pas le jeûne devant ces signes, ou si l'on ne complète pas les tétées par du lait infantile, le bébé peut s'épuiser, s'étioler, maigrir, devenir pâle et finir par ne plus réclamer. Sa santé est alors gravement en danger. L'allaitement se tarit petit à petit et ne pourra être repris à la fin du jeûne.

Que faire si Bébé est un gros « mangeur »?

Un bébé n’est « mangeur » qu’après 6 mois, on complètera alors par des repas diversifiés. S’il s’agit d’un tout-petit, on doit compléter avec des biberons et ne jamais le laisser pleurer ! Néanmoins, dans ce cas, l’allaitement maternel risque de se tarir.