Ingrédients et propriétés
    -30 ml de cire d’abeille blanche ou ½ c. à s. de cire de candelilla (épaississante)
    -30 ml de beurre de karité (réduit la sensation de feu «post-rasouère»)
    -60 ml d’huile de coco (antibactérienne)
    -45 ml de fécule de maïs ou de farine d’arrow-root (absorbante)
    -30 ml d’argile blanche (bentonite) (assainissante, purifiante, absorbante)
    -30 ml d’oxyde de zinc (astringent doux, antibactérien, forme une barrière contre la transpiration, en préservant tout de même l’humidité de la peau)
    -24 gouttes d’huiles essentielles (HE) (voir mes suggestions plus bas)
   -10 ml de farine de tapioca pour un fini moins gras (facultatif, jusqu’à 10 % du total des corps gras)

Le déo s’applique très bien avec les doigts ou avec un tube. Je vous conseille donc de le conserver dans un petit pot Mason ou dans un tube de déo recyclé ou acheté (Noblessence, Coop Coco, Les Âmes Fleurs). Garder l’excédent dans un contenant hermétique au frigo (le cas échéant). le déo a tendance à ramollir durant les chaleurs l’huile de coco fond à une température supérieure à 24 °C. Même s’il ramollit, il se conserve très bien dans un pot Mason et s’applique merveilleusement avec les doigts. Toutefois, si vous utilisez un tube de déo, il bavera sur les bords et vous aurez de la difficulté à l’appliquer. Si vous optez pour le tube de déo , je vous suggère donc de substituer 2 c. à s. d’huile de coco par 1 c. à soupe de beurre de karité et 1 c. à s. de cire d’abeille pour qu’il soit solide. 
Suggestions de combinaison d’huiles essentielles
Le kick ass

12 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii) + 12 gouttes d’HE de sauge sclarée (Salvia sclarea)

En choisissant Le kick ass, vous allez profiter des deux huiles essentielles vedettes pour les déos!

L’HE de palmarosa est de loin la meilleure pour lutter contre les mauvaises odeurs, ce qui est très utile pour ne pas sentir le p’tit canard à’ patte cassée! Elle fonctionne même on its own, direct sous les aisselles (bon à savoir quand on n’a plus de déo ou qu’on est pressé(e) haha!). Psst, psst! L’odeur de la palmarosa a la faculté de prendre de l’ampleur lorsqu’on sue. De son côté, l’HE de sauge sclarée régule la transpiration et est donc très bonne pour les sueurs excessives.
Le sous-bois

20 gouttes d’HE de sauge sclarée (Salvia sclarea) + 4 gouttes d’HE de sapin baumier (Abies balsamea)

L’HE de sauge sclarée contôle la transpiration et l’HE de sapin baumier est tonifiante et antiseptique.
Le flower power

16 gouttes d’HE de palmarosa (Cymbopogon martinii) + 8 gouttes d’HE de patchouli (Pogostemon cablin)

L’HE de palmarosa lutte contre les mauvaises odeurs et l’HE de patchouli est anti-inflammatoire et antiseptique.
Autres suggestions

À l’instar de la sauge sclarée (Salvia sclarea), la menthe poivrée (mentha piperita) et le géranium rosat (Pelargonium asperum) aident à contrôler la transpiration. Donc si vous n’avez que ça sous la main, vlan dans votre déo.

Consultez le Guide des huiles essentielles bébé et famille friendly de Caroline pour vous informer des contre-indications des huiles essentielles proposées dans mes choix si vous êtes enceinte ou allaitez!
 Procédure de fabrication

    Tamiser l’oxyde de zinc, la fécule et l’argile. Réserver.
    Faire fondre la cire au bain-marie et y ajouter le beurre de karité. Bien mélanger entre-temps avec une petite cuillère.
    Lorsque le beurre est fondu, ajouter l’huile de coco.
    Retirer le mélange du bain-marie quand la cire, le beurre et l’huile sont fondus et y ajouter les poudres (oxyde de zinc, argile et fécule).
    Bien mélanger au fouet électrique pendant quelques minutes jusqu’à ce que tout soit homogène. Pour ma part, j’aime bien le pied-mélangeur ou la mixette de cuisine. Laisser reposer le mélange quelques minutes pour qu’il refroidisse un peu et qu’il épaississe.
    Une fois le mélange épaissi (texture d’un yogourt épais), ajouter les huiles essentielles et mélanger pendant encore 15 secondes.
    Couler dans un contenant de votre choix (ex. : pot Mason, tube de déo – le produit ne bavera pas dans un tube de déo et il tiendra l’été).
    Laisser refroidir (et durcir) à température pièce.
Petit conseil de pro
Cette recette est réellement un coup de cœur pour mon amoureux et moi.elle l’a également testée et elle l’aime vraiment beaucoup. Nous avons remarqué que, comme pour la plupart des déos naturels, il faut un petit temps d’adaptation à nos aisselles pour que cette recette deviennent pleinement efficace. Moi ç’a été 3 jours a 1 semaine. Cette période d’adaptation peut varier d’une personne à l’autre, ou il peut tout simplement ne pas y en avoir. Alors don’t panic si jamais ça ne fonctionne pas sur le coup. Attentez quelques jours avant de vous faire une idée! ;)